Journal Télévisé

ORTB / Edition de 20h du JT du Dimanche 12 Avril 2015


Vue : 5013 fois

Guinée Conakry 140 personnes intoxiqués après avoir consommé du riz cuisiné avec l'huile de moteur


Vue : 2949 fois

Enquête de justice sur un massacre


Vue : 1996 fois

Guinée, Amadou Sodia décoré comme messager universel de la paix


Vue : 2001 fois

Guinée, L'opposition suspend ses activités à l'Assemblée Nationale


Vue : 4368 fois

Laurent Gbagbo Devoir de vérité.


Vue : 4081 fois

La guerre du fer en Guinée-Conakry


Vue : 2952 fois

Guinee-conakry! partir ou rester!


Vue : 3534 fois

Mr Soumaré Les anciens premiers ministres Guinéens ont échoué.


Vue : 8766 fois

Les Noirs vont disparaitre s'ils ne se reveillent pas !


Vue : 8170 fois

Invité Afrique RFI:
Sidya Touré,Pdt de UFR en Guinée


Vue : 4824 fois

Le Talk d'AFRICA 24, avec Aboubacar Sylla,
Porte Parole de l'Opposition Guinéenne


Vue : 8544 fois

Invité Afrique sur RFI:
Cellou Dalein Diallo,leader de l'UFDG


Vue : 5817 fois

RFI:Appels sur l'Actualité:
Bras de fer Pouvoir/Opposition


Vue : 4122 fois

Paris le 18 mai 2013:
des Guinéens de France Manifestent contre la dictature en Guinée


Vue : 21647 fois

Le J.T 20h du
05 Juil.


Vue : 7005 fois

Le J.T 20h du
04 Juil.


Vue : 5319 fois

Le J.T 20h du
03 Juil.


Vue : 5518 fois

Le J.T 20h du
02 Juil.


Vue : 4745 fois

Le J.T 20h du
29 Juin


Vue : 20851 fois

La Grande Interview du Pdt A.Conde : Sur AFRICABLE


Vue : 22088 fois

Nouvel An 2011 :
Discours PR


Vue : 19540 fois

Cérémonie d'investiture : du Président Alpha Condé


Vue : 36014 fois

France Afrique
Comment La France fait et defait les Presidents Africains Documentaire Exclusif France 3


Vue : 21239 fois

Alpha Condé Président :
Premier discours


Vue : 61123 fois

Dadis Camara:
adresse aux Guinéens


Vue : 80757 fois

Exclusif ! Apres les tueries du 28 Sept.:
incroyable Dadis !


Vue : 61923 fois

Exclusive
Entretien avec Dadis


Vue : 46290 fois

Dadis Show:
Dadis Repond à toutes les Questions


Vue : 50914 fois

Dadis Show du
21 Juil


Vue : 41547 fois

Dadis Show
rencontre avec le groupe de contact


Vue : 43488 fois

Menace d'attaque:
Dadis sort ses griffes


Vue : 33663 fois

Dadis Show :
rencontre avec les forces vives


Vue : 77285 fois

Vrai Dadis Show !:
Le clash avec le representant de l'UE


Vue : 74947 fois

Politique
Dadis Show du 08 Juin


Vue : 45978 fois

Dadis Camara:
Rencontre les victimes du Camp Boiro


Vue : 113018 fois

Dadis Camara:
Audience membres du Gouvernement


Vue : 59888 fois

Special:
activites des Narcotrafiquants


Vue : 59284 fois

Dadis Camara
Rencontre avec presse internationale


Vue : 129557 fois

Narcotraficants:
2H d'Audition avec Dadis Camara


-

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
 
Recherche avancée
 

La peine de mort a été requise contre 15 des 26 prévenus au procès pour le meurtre de huit personnes tuées dans le sud de la Guinée lors d'une mission de sensibilisation à Ebola l'an dernier, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La peine de mort a été requise contre 15 des 26 prévenus au procès pour le meurtre de huit personnes tuées dans le sud de la Guinée lors d'une mission de sensibilisation à Ebola l'an dernier, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Au moins deux personnes ont été blessées lundi dans la capitale guinéenne, Conakry, au cours d'échauffourées entre les forces de sécurité et des manifestants de l'opposition, qui protestent contre le calendrier électoral décidé par le pouvoir. Les autorités avaient



Après quelques jours de répit, l'opposition a appelé ce lundi ses militants à battre de nouveau le pavé à Conakry. La manifestation était pacifique, même si elle a paralysé les activités de la capitale. Le bilan provisoire fait état de cinq blessés dont deux du côté

Un élève gendarme a été " griévement blessé par des manifestants" au cours d'une nouvelle manifestation organisée par l'opposition lundi matin à Conakry, capitale guinéenne, a fait savoir le gouvernement.

Après les violents affrontements de la semaine dernière et malgré l'interdiction, de nouvelles manifestations de l'opposition ont eu lieu lundi à Conakry. L'opposition guinéenne demande toujours l'annulation du calendrier électoral.

Manifestations violentes à Conakry  (BBC Afrique,21/04/2015)
L’opposition guinéenne est redescendue lundi dans la rue, affrontant violemment les forces de l’ordre à Conakry, pour manifester contre la date des prochaines élections.

Les forces de l'ordre guinéennes étaient déployées en masse lundi sur les grands axes de la capitale Conakry, afin d'empêcher l'opposition de manifester pour l'annulation du calendrier électoral, selon les correspondants de l'AFP.

Les forces de l'ordre guinéennes étaient déployées en masse lundi sur les grands axes de la capitale Conakry, afin d'empêcher l'opposition de manifester pour l'annulation du calendrier électoral, selon les correspondants de l'AFP.

Une délégation du gouvernement guinéen a rencontré dimanche le chef de l'opposition, l'ex-Premier ministre Cellou Dalein Diallo, à la veille de la reprise des manifestations de l'opposition pour exiger l'annulation du calendrier électoral contesté.

pouvoir et opposition dos à dos  (BBC Afrique,20/04/2015)
La rencontre entre l’opposition et le pouvoir n’a pas abouti dimanche à un compromis. L’opposition dit maintenir ses manifestations politiques prévues ce lundi.

Le pouvoir et l'opposition se sont rencontrés dimanche à Conakry à la veille de la reprise des manifestations des opposants. Une première depuis juillet 2013. Au cœur de la contestation, le calendrier électoral qui prévoit la tenue de la présidentielle en octobre 2015

Quatre jours après les minifestations de l'opposition à Conakry, qui étaient émaillées de violences, une délégation gouvernementale a rendu visite au chef de file de l'opposition Cellou Dalein Diallo dimanche, en vue d'assurer l'opposition de la disposition du gouvernement

Après les manifestations de l'opposition survenues les 13 et 14 avril, Conakry, capitale guinéenne, connaîtrait une nouvelle manifestation lundi, organisée par l'opposition qui veut presser le gouvernement de satisfaire leur demande concernant le calendrier électoral.

L'opposition guinéenne manifestera jusqu'à ce que le président Alpha Condé accepte une modification du calendrier électoral et l'organisation des scrutins locaux avant la présidentielle, a réaffirmé vendredi l'opposition, après des violences meurtrières

L'opposition guinéenne manifestera jusqu'à ce que le président Alpha Condé accepte une modification du calendrier électoral et l'organisation des scrutins locaux avant la présidentielle, a réaffirmé vendredi l'opposition, après des violences meurtrières

Le président guinéen Alpha Condé, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma étaient à Washington vendredi. Ils y ont présenté un "Plan Marshall" de 8 milliards de dollars aux responsables

Bah Ousmane, leader de l’UPR, dans une interview accordée à guineematin, en réaction à une attaque de Cellou Dalein Diallo, a déclaré : «Je n’ai pas mes enfants dans la rue, je ne souhaite pas mettre les enfants d’autrui dans la rue.»

Construite spécifiquement pour abriter des conférences, l’amphithéâtre de l'école technique et professionnelle de Labé est actuellement dans un état piteux. La mauvaise gestion de cette salle qui sert parallèlement de lieu de spectacle à la jeunesse est pointée du

La Côte d’Ivoire a fait don de 60, 5 tonnes de semences de riz à la Guinée voisine en vue de l’aider à assurer sa sécurité alimentaire, a indiqué vendredi à Xinhua une source officielle. Plusieurs camions ont été affrétés pour assurer le transport des semences vers Conakry

Six personnes ont comparu suite aux violentes manifestations du début de semaine à Conakry, jeudi 16 avril, au tribunal de Mafanco, en banlieue de la capitale. Cinq ont été condamnées à des peines de deux à six mois de détention pour « troubles à l'ordre public ».

Six personnes ont comparu suite aux violentes manifestations du début de semaine à Conakry, jeudi 16 avril, au tribunal de Mafanco, en banlieue de la capitale. Cinq ont été condamnées à des peines de deux à six mois de détention pour « troubles à l'ordre public ».

Le président guinéen a démenti l'usage de tirs à balles réelles par les forces de sécurité contre les manifestants de l’opposition lundi dernier. Alpha Condé a aussi réaffirmé que l’épidémie d'Ebola avait freiné fortement le développement économique de son pays.

A la veille des consultations électorales en Guinée, l’UFDG prépare activement son congrès national qui se tiendra le 23 et 25 mai 2015 à Conakry pour désigner le futur président du principal parti de l’opposition guinéenne, a-t-on appris de sources proches du parti.

Le ministre de la Justice Me Cheick Sako a limogé jeudi André pour ‘’faute lourde’’ Salefa Leno, Directeur national de l’administration pénitentiaire après une répétition d’appels téléphoniques émis par Junior depuis sa cellule de la maison centrale de Conakry,

Ebola : objectif zéro malade "inachevé"  (BBC Afrique,17/04/2015)
Ce mardi marque la fin du délai fixé en début d'année par la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée pour atteindre l'objectif de "zéro" malade d'Ebola.

Les trois pays les plus touchés par l'épidémie Ebola, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, ont demandé vendredi à Washington un plan d'aide internationale s'élevant au total à huit milliards de dollars, dont un milliard pour les deux prochaines années.

La capitale guinéenne a retrouvé son calme ce mercredi après deux jours de manifestations de l'opposition émaillées d'incidents, qui ont paralysé la ville, a-t-on constaté sur place.

La capitale guinéenne a retrouvé son calme ce mercredi après deux jours de manifestations de l'opposition émaillées d'incidents, qui ont paralysé la ville, a-t-on constaté sur place.

La France soutient les efforts en cours à Conakry en faveur de l'instauration d'un dialogue entre le gouvernement guinéen et l'opposition, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Romain Nadal lors d'un point de presse.

Après deux jours de tension et d’affrontements, le mercure est retombé à Conakry où l’opposition a suspendu ses manifestations jusqu’à lundi prochain. Dans le même temps, le pouvoir se dit ouvert au dialogue, mais demande que l’opposition, qui exige l’annulation

Deux jours de violents affrontements en début de semaine entre opposants et forces de l'ordre ont fait au moins trois morts et une cinquantaine de blessés en Guinée, a annoncé mercredi l'opposition. Celle-ci a invité ses partisans à suspendre jusqu'à la semaine

Le calme semblait revenu hier dans les rues de Conarky en Guinée, mais le blocage politique persiste. L'opposition appelle à de nouvelles manifestations à partir de lundi pour réclamer entre autres la tenue des élections locales avant la présidentielle d'octobre et

48 heures après la manifestation de l'opposition guinéenne contre l'insécurité qui a fait un mort, des blessés et plusieurs arrestations, Amnesty International exhorte les autorités guinéennes à diligenter une enquête pour que les auteurs soient punis.

Le calme était revenu mercredi à Conakry après 48 heures de violences entre forces de l'ordre et partisans de l'opposition guinéenne, qui se concertait sur la poursuite de la mobilisation pour continuer à capter l'attention internationale.

Le calme était revenu mercredi à Conakry après 48 heures de violences entre forces de l'ordre et partisans de l'opposition guinéenne, qui se concertait sur la poursuite de la mobilisation pour continuer à capter l'attention internationale.

Le gouvernement et l'opposition guinéens ont échangé mardi des signes de détente après 48 heures de violences, le pouvoir proposant un dialogue pour parvenir à un "consensus autour des échéances électorales" et l'opposition suspendant ses manifestations jusqu'à lundi.

Signe de détente mardi 14 avril en Guinée Conakry, l'opposition a suspendu ses manifestations jusqu'à lundi prochain. Le pouvoir a fait quelques gestes en vue d'un dialogue. Décision annoncée après deux jours de violences dans la capitale ayant fait au moins deux

Le gouvernement guinéen et l’aile dure de son opposition font un décompte assez contradictoire des pertes enregistrées lors des deux journées de protestation dans la haute banlieue de Conakry pour dénoncer l’insécurité et le calendrier électoral inversant l’ordre

Amnesty International demande aux autorités guinéennes de mener ‘’sans délai une enquête approfondie et indépendante’’ sur les tirs ayant entraîné la mort d’un manifestant de l’opposition et blessé au moins 15 autres personnes.

A l’appel des partis d’opposition, les manifestants sont à nouveau descendus dans les rues de Conakry, mardi 14 avril, pour réclamer le respect du calendrier électoral par le président Alpha Condé. Ils dénoncent également l’insécurité dont sont victimes les opposants

Les échauffourées entre partisans de l'opposition et policiers et gendarmes guinéens ont repris mardi matin à Conakry au lendemain d'une journée de heurts qui ont fait un mort et au moins une dizaine de blessés, ont constaté les correspondants de l'AFP.

Les échauffourées entre partisans de l'opposition et policiers et gendarmes guinéens ont repris mardi matin à Conakry au lendemain d'une journée de heurts qui ont fait un mort et au moins une dizaine de blessés, ont constaté les correspondants de l'AFP.

Les affrontements ont repris, mardi, dans la haute banlieue de Conakry entre les jeunes manifestants et les forces de maintien de l’ordre, au lendemain de la marche de l’opposition guinéenne contre l’insécurité, qui s’est soldée par un mort et une trentaine de blessés.

Une mobilisation organisée par l’opposition lundi 13 avril à Conakry a fini dans le sang. Un premier bilan fait état d'un mort par balles. Toujours à la recherche des blessés, les militants sur place affirment que la répression a été immédiate et disproportionnée.

Un des blessés lors des heurts entre partisans de l'opposition et forces de l'ordre guinéennes est décédé lundi soir, a affirmé à l'AFP le directeur de la clinique Mère et enfants de Conakry, le Pr Ibrahima Baldé.

Le gouvernement guinéen a appelé lundi l'ensemble des acteurs politique "à la retenue et à rejoindre la table de dialogue, pour une concertation et un dialogue franc et sans préalable" après une journée marquée par de violents heurts entre manifestants et forces de l'ordre

La police guinéenne a ouvert le feu contre des partisans de l’opposition rassemblés dans plusieurs quartiers de la capitale Conakry, faisant une dizaine de blessés, ce 13 avril. Les manifestants descendus dans les rues voulaient notamment protester contre l'agression

Une dizaine de personnes ont été blessées lundi à Conakry, dont plusieurs par balles, dans des heurts entre manifestants et policiers, moins de deux semaines après l'appel de l'opposition guinéenne à porter dans la rue le combat contre le président Alpha Condé

Une dizaine de personnes ont été blessées lundi à Conakry, dont plusieurs par balles, dans des heurts entre manifestants et policiers, moins de deux semaines après l'appel de l'opposition guinéenne à porter dans la rue le combat contre le président Alpha Condé






Télévision