Le déblocage du 10e FED conditionné au chronogramme des législatives
Source : Le Jour : Dernière Mise à jour : 23/11/2012
Lu : 291 fois

La mission de l’Union Européenne (UE) qui a séjourné en Guinée du 21 au 22 novembre a salué les avancées progressives de la Guinée, au cours d’une conférence de presse tenue cet après-midi à Conakry.

Au cours de cette mission, il était question d’évaluer « l’état d’avancement dans la mise en œuvre de la feuille de route de sortie de crise établie dans le cadre des consultations prévues au titre de l’article 96 de cet accord ».

Le chef de la mission, M. Nick WESCOTT, a rencontré l’ensemble des acteurs politiques et sociaux et a noté des progrès « dans le renforcement de l’Etat de droit, la gestion des finances publiques et de l’économie, et de la réforme du secteur de la sécurité ».

S’agissant de l’organisation des élections, la mission s’est intéressée à la préparation y compris « les étapes préalables nécessaires pour assurer la transparence et le caractère inclusif du processus ». A ce niveau, les ambitions des acteurs rencontrés réconfortent la mission selon M. NICK WESTCOTT. La mission a aussi noté la volonté politique exprimée par la nouvelle Ceni de travailler de manière transparente, consensuelle et en toute indépendance.

En ce qui concerne le 10e Fed (Fonds européen de développement), le chef de la mission a rassuré que des efforts sont fournis pour débloquer 194 millions d’euros qui seront orientés vers des secteurs clefs notamment l’amélioration des services sociaux (eau, électricité), la santé, la société civile, l’amélioration de la bonne gouvernance, l’appui au secteur de sécurité, à la justice et à la modernisation de l’administration.

Mais, le directeur Afrique au Service d’Aide extérieure a déploré les problèmes d’absorption que connaît la Guinée malgré que depuis plusieurs mois, il travaille avec le gouvernement pour avoir des projets bancables.

L’aide pour la lutte contre la corruption doit être renforcée davantage par tous les partenaires au développement, a promis le chef de la délégation de l’Union européenne, Philippe Van Damme.

Amadou Kendessa Diallo

 





Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>